Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le suite d'il y a 4 ans… Je n'avais pas fait la semelle entre les deux poteaux.

Oui, effectivement, le semelle est mieux lorsqu'elle est en un seule morceau, on fera avec !

Le portillon

Je laisse dépasser la ferraille jusqu'au trottoir, car aussi ici, il y aura du béton, supportant les premiers pavés.

J'ai "rebouché"  le grillage avec le bout du grillage qui faisait le porte. Histoire de voir personne passer par là.

J'ai créé une autre "porte", en coupant le grillage un peu plus loin.

 

 

Le portillon

Pas terrible tout ca, mais pour quelques semaines, ca va le faire !!!

Apres 8 sac de 30kg.

 

Le portillon
Le portillon
Le portillon

J'ai inséré le pivot pour supporté la porte. Un truc fait maison, inséré lui aussi , dans un tube de 30 mm. Et sur ce tube,  j'ai soudé des autres bouts d'acier dans tous les sens, pour bien le maintenir dans le béton. 

Je me suis dit qu'avec le poids de la porte, si je laisse un simple tube lisse dans du béton, il va finir par glisser et la porte va descendre jusqu'au sol. 

Il parait très haut ce support, mais il faut aussi compter l'épaisseur des pavés.

 

Ha oui, un détail, on voit bien qu'il n'a pas plut depuis 12 siècles. Je n'ai pas trouvé d'humidité lorsque j'ai creusé le trou !!! La terre est aussi séché sur le dessus qu'a 25/30 cm de profondeur.

Etape suivante :

- Enduisage de la face du poteau qui support le pivot de la porte ( ben, pourquoi ???? parce que, après avoir posé la porte ce sera beaucoup plus chiant d'enduire cette face !!!!!!!!!!!!!!! )

- Creusement des trous des poteaux pour le départ du grillage, de chaque coté...heu… des poteaux… en trapèze.. 

 

Tag(s) : #Clôture
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :